Témoignage de Gabrielle

Je suis allée à 2 reprises à la Maison La Passerelle. J’ai fait un séjour de 8 mois sous conditions judiciaires. J’ai rechuté… 1 an et demi plus tard, j’y suis retournée volontairement pour un séjour de 3 mois. Pourquoi retourner à la même place et ne pas essayer une autre ressource ? Tout simplement parce que cette ressource est exceptionnelle. Les intervenantes ainsi que la directrice sont toujours à la disposition des femmes pour les aider et les guider à travailler leurs problématiques. Elles ont une façon d’aborder les sujets et de faire réfléchir hors du commun. Mon expérience m’a permis aujourd’hui de savoir dire non quand je n’en ai pas envie et de respecter mes choix et mes limites. De me choisir moi en premier lieu à la place de toujours vouloir sauver les autres. Je me suis « sauvé » moi-même et je n’y serais jamais arrivé sans les connaissances que la Maison La Passerelle a su me transmettre. Aujourd’hui quand un défi survient, je pèse les pour et les contres et je réussis à me servir de mes connaissances ainsi des ressources à ma disposition pour m’en sortir. J’ai la fierté aujourd’hui d’accumuler 20 mois d’abstinence. D’avoir eu un petit garçon de 7 mois avec un père qui a rechuté a de nombreuses reprises, mais j’ai su prendre les bonnes décisions afin de ne pas retomber et encore une fois faire les bons choix. Je remercie la Maison La Passerelle pour leur écoute. Car même après 17 mois, ils sont toujours là pour m’écouter quand je téléphone. Même partie, la porte est toujours ouverte pour nous conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *